L'influence de la lumière sur nos corps


femme en contrejour face au soleil couchant
La lumière du jour recharge nos batteries (crédit photo : CC0 | PxHere)

En cette période de plus faible ensoleillement, entre le changement d’heure et le mauvais temps, nous sommes tous à l'affût du moindre rayon lumineux. Si lézarder au soleil nous est si agréable, c’est pour une bonne raison. Naturelle ou artificielle, l’exposition à la lumière est bienfaisante pour notre corps et notre mental. D’une part, la luminosité permet à notre organisme de réguler notre humeur, notre appétit et notre sommeil. D’autre part, les ultra-violets participent à la production de vitamine D, essentielle au bon fonctionnement de notre organisme. Néanmoins, quelques précautions sont à garder en tête pour en profiter en toute sécurité.


Un mieux-être général

Vous le savez peut-être, les rayons lumineux entrent dans le processus de transformation de certaines hormones.

Au niveau du cerveau, la sérotonine, fameuse hormone du plaisir (qui régule également l’humeur et l’appétit), est transformée en mélatonine, l’hormone du sommeil, sous l’action d’enzymes spécifiques sécrétées par l’épiphyse. C’est là que la lumière entre en jeu en bloquant l’action de cette dernière lorsque l’heure n’est pas à dormir et favorisant l’accumulation de sérotonine. Il en résulte des conséquences sur :

Notre humeur

La dépression saisonnière est le principal effet visible du manque de lumière sur le corps. Le manque de luminosité laissant libre cours à l’accumulation de mélatonine et à la fuite de sérotonine, il en résulte une envie de dormir permanente et une baisse de moral.

Une exposition régulière aux rayons du soleil permet d’éviter ce phénomène. Une lumière vive dès le matin bloque la transformation de sérotonine en mélatonine favorisant ainsi la rétention de sérotonine et son effet antidépresseur.

Notre sommeil

Le coucher du soleil amène naturellement à une envie de dormir par la reprise de la production de mélatonine. Pour un endormissement efficace, il est préférable d’éviter une exposition à des lumières trop fortes pendant la demi-heure précédant le coucher, notamment les écrans (TV, Smartphones, ordinateur, tablette, etc.)

Notre appétit

Un autre effet de la sérotonine est la régulation de l’appétit. Là aussi le soleil aura un effet équilibrant.


Pour ne jamais manquer de sérotonine, pensez à intégrer dans votre alimentation quotidienne des œufs, noix de coco, levure de bière, brocolis, épinards, certaines légumineuses, noix, amandes, cacahuètes, aliments complets, banane, chocolat, poisson, etc.


Vitamine D et lumière

L’exposition au soleil favorise également la production de vitamine D synthétisée au niveau de la peau sous l’action des UVB. On estime que 20% de l’apport journalier provient de l’alimentation et 80% de l’exposition au soleil.

À la fin de l’hiver, faute d’exposition au soleil, l’organisme manque de vitamine D. Celle-ci fonctionne comme une hormone en agissant sur les cellules et sur différentes glandes endocrines pour une action générale sur l’organisme :

  • Elle favorise l'absorption du calcium et sa fixation sur les os,

  • Elle permet de lutter contre le stress,

  • C’est un carburant du système immunitaire,

  • Elle aide à la perte de poids,

  • Elle diminue l’inflammation générale.

Les carences sont souvent dues à de mauvaises habitudes alimentaires (principalement le manque de poissons gras) mais surtout à un déficit d’exposition au soleil. Une supplémentation peut être nécessaire en période hivernale (prenez toujours conseil auprès d’un professionnel).


Attention à la lumière bleue

La lumière bleue se trouve tout autour de nous puisque c’est un des spectres de la lumière du jour ou des éclairages. C’est la plus énergique du spectre visible, c’est pourquoi notre horloge interne y est très sensible.

Concrètement, la lumière bleue inhibe la production de mélatonine qui est le signal qui nous prépare à aller dormir. La synchronisation du lever et du coucher peut en être perturbée.

Bien que des filtres permettent d’en réduire les effets, le mieux est encore d’en éviter l’exposition avant d’aller dormir.



Le soleil est une pure source d’énergie. Comme souvent, il s’agit de trouver le bon l’équilibre, trop peu de soleil entraînera des carences, trop de lumière au mauvais moment, des dérèglements ou des brûlures. Pour bénéficier de ses bienfaits, rien de tel que sortir quand il fait beau, respirer, bouger et avoir une bonne hygiène de vie (Voir plus en détail mes conseils pour Préparer l’hiver en douceur et naturellement).



Pour approfondir le sujet de l'immunité :


Pour ne manquer aucune publication et recevoir mes conseils :

Bien naturellement,



8 vues0 commentaire