top of page

Pourquoi l’eau est-elle si essentielle ?


Verre d'eau jaillissante
L’eau : essentielle à la vie (Photo libre de droits : Pexels)

L'eau est un élément fondamental pour la vie. Elle est même l’élément dont on a le plus besoin. En effet, on ne peut s’en passer plus de 3 jours d’affilés. Elle est présente dans tous les organes et les tissus humains et constitue 75 % de notre corps. Bien que sa quantité quotidienne nécessaire soit variable d’un individu à l’autre, sa qualité est cruciale pour tous.

À quoi sert l’eau ?

L'eau que nous buvons sert à hydrater nos cellules (constituées à 95 % d'eau), à transporter les éléments et les déchets cellulaires, à maintenir la température du corps, etc. Elle détient donc des fonctions de transport et d’élimination. Contrairement aux idées reçues, l’eau que l’on boit ne sert pas à minéraliser le corps. Au contraire, une eau fortement minéralisée est déconseillée : les minéraux qu’elle contient seront difficilement assimilables par l’organisme et risquent de surcharger les reins. L’eau est un élément qui purifie notre organisme mais ne le nourrit pas.

Les naturopathes ont pour habitude de dire que “l’eau vaut bien plus par ce qu’elle emporte que par ce qu’elle apporte”. En effet, une eau peu minéralisée (jusqu’à 120 mg/litre de résidus secs) favorise le drainage du corps et l’élimination des toxines : peu minéralisée, elle peut se charger en éléments pour les évacuer.

Les différents types d’eau


La qualité de l'eau du robinet :

D’après les normes de potabilité, l’eau du robinet est irréprochable : exempte de germes, de métaux lourds, etc. Mais n’est dosé que ce qui est recherché et la potabilité est une norme administrative. Si l’on y regarde de plus près, elle est largement polluée par :

  • des résidus de pesticides issus de l’agriculture mais surtout des industries ;

  • des résidus de médicaments : antibiotiques, antalgiques, antidépresseurs, pilules contraceptives, etc. ;

  • du chlore utilisé pour rendre l’eau non pathogène et donc consommable.

Le chlore, notamment, est un perturbateur endocrinien, biocide et oxydant majeur de l’organisme. Il provoque des problèmes cutanés (la sécheresse cutanée et les irritations ne sont pas dues qu’au calcaire). Il est entre autre utilisé pour maintenir l’eau du robinet alcaline afin de préserver les tuyauteries, alors que le corps nécessite une légère acidité.

Les eaux en bouteille

Réputées pour leur pureté (principalement les eaux de sources) et leur richesse en minéraux, elles présentent, elles aussi, certains inconvénients :

  • L’inertie de l’eau en bouteille rend ces minéraux inassimilables par notre organisme ;

  • Leur minéralisation est souvent excessive et peut entraîner un encrassement des reins ;

  • Une exposition à une source de chaleur (ex : stockage au soleil dans les grandes surfaces), entraînent la migration de résidus plastiques dans l’eau ;

  • Une pollution plastique extrêmement problématique sur le plan environnemental : on retrouve des micro plastiques dans des endroits absolument improbables tels que l’Everest, le miel ou encore le placenta humain.

Au final : quelle eau boire ?

L’idéal semble être de partir de l’eau potable du robinet, la filtrer et la redynamiser.


Les systèmes de filtration

Il existe différents types de filtration avec chacun leur niveau d’efficacité comme les filtres à charbon ou l'osmoseur inversé. Ce dernier purifie l'eau potable pour une consommation en cuisine par exemple. Il permet de filtrer les bactéries, chlore, nitrates et autres résidus parasitant vos canalisations. Une membrane semi-perméable filtre l'eau grâce à la pression dans la plomberie et l'écoulement permanent assure l'auto-nettoyage de la membrane. L'osmose inversée est l'un des procédés de purification de l'eau les plus efficaces actuellement.


La dynamisation de l’eau

La dynamisation modifie la structure de l’eau en lui apportant vitalité et meilleure assimilation par l’organisme.

Au-delà des oligo-éléments qu’elle apporte, c’est son état vibratoire, sa charge vitale, qui permet à l’eau dynamisée de conduire à la régénération des cellules et la régulation du système endocrinien. On observe une baisse de la fatigue physique et psychique, une augmentation des défenses immunitaires ou encore une amélioration du sommeil.

Par ce procédé, on obtient une eau au naturel véritablement biocompatible pour une hydratation de qualité.

À l’échelle mondiale, l'eau potable est une aubaine. En effet, une grande partie de l’humanité ne jouit pas de cette chance, d’autant que l’eau du robinet est peu chère. Néanmoins, si nous avons la possibilité d’apporter le meilleur à notre corps, pourquoi s’en priver ?


Pour aller plus loin :


Pour approfondir vos connaissances :


Pour ne manquer aucune publication et recevoir mes conseils :

Bien naturellement,


8 vues0 commentaire
bottom of page